Home Trainer

Home Trainer

Le meilleur rempart du cycliste ou triathlète, pour continuer à s’entraîner durant l’hiver ou en période de confinement, reste le Home Trainer ! Il ne remplace pas les entraînements en extérieur, mais offre une bonne alternative pour éviter de régresser, quand les sorties sont ne sont pas envisageables.

Les critères à prendre en compte dans le choix du Home Trainer

  • La compatibilité avec votre vélo
  • Le système de fixation : rouleau ou cadre (sur roue ou sur cassette)
  • La puissance maximale
  • Le type de résistance : à air, mécanique, à fluide ou magnétique.
  • Le nombre de niveaux de résistance
  • Le type de commande pour régler la résistance : molette, manette au guidon, Smartphone / tablette.
  • La connectivité : sans, en option ou intégrée.
  • Le budget : entre 250€ et plus de 1300€

Les différentes formes de Home Trainer

Les rouleaux

Le moins couteux sur le marché, mais qui nécessite un très bon équilibre. Il a pour avantage de ne pas avoir à être monté ou démonté, et pour inconvénient de devoir descendre du vélo pour changer la résistance, et d’en posséder un faible nombre.

La matière du rouleau peut-être en :

  • Plastique : Peu d’adhérence et usure prématurée du pneu.
  • Métal : Meilleure adhérence.
  • Gel : Bonne adhérence et use moins le pneu.

Les Home Trainer à cadre :

A air :

Modèle pourvu d’une hélice en résistance à l’air. L’intensité est donc dépendante de la vitesse de rotation, mais il reste assez bruyant.

Mécanique :

Léger et peu encombrant, il faudra utiliser les plateaux et cassettes pour faire évoluer l’intensité de l’effort.

A fluide :

Le grand volant est immergé dans l’huile, la résistance augmente donc en lien direct avec la vitesse de rotation, tout en restant le moins bruyant sur le marché.

Magnétique ou électromagnétique :

Il utilise la force magnétique entre un système à aimants et un volant d’inertie en métal. Simple d’utilisation et robuste, les premières gammes utilisent une molette avec un câble de tension et les plus hauts de gamme possèdent un système de connectivité avec une gestion électronique de la résistance.

Sur cassette :

Représente les modèles les plus hauts de gamme, remplace votre roue arrière par un système qui entraîne directement une cassette. Ces modèles permettent la transmission de la résistance directement par la chaîne, améliorant la précision et n’endommageant pas le pneu.  

Les règles à suivre durant l’entraînement

  • Utiliser un pneu Home Trainer (bonne longévité et moins bruyant), ou un pneu bas de gamme (pas cher), afin de ne pas user prématurément votre pneu arrière de sortie.
  • Bien s’hydrater en intégrant des sels minéraux dans votre boisson quand l’entraînement dépasse l’heure. L’entraînement en intérieur n’amène pas la résistance à l’air, qui permet la régulation de la température corporelle, comme lors des entraînements traditionnels. La déshydratation est donc conséquente.
  • Prévoyez une serviette pour vous éponger le visage, et de quoi protéger le sol de la transpiration.
  • Prévoyez un ventilateur en face de vous, afin de limiter la montée en température corporelle.
  • Ne faites pas des entraînements de plus de 2h, moitié moins suffit.
  • Equipez-vous d’un capteur cardiaque pour mieux gérer l’intensité de vos séances (en pourcentage de fréquence cardiaque), et si vous avez un capteur de cadence afin de connaître votre RPM (nombre de tours de pédales par minute).

Les modèles de Home Trainer conseillés

  • Elite Novo Force : Home Trainer à cadre sur roues, avec résistance magnétique. Connectibilité possible avec le boîtier Misuro B+.

Applications pour Home Trainer connectés

L’assistance virtuelle amène l’expérience de l’entraînement du cycliste à une autre dimension. Remplacer la manette par le vélo et s’amuser en s’entraînant. Cette technologie permet d’améliorer l’immersion du cycliste à travers des images en cohérence avec le parcours simulé par le Home Trainer connecté, et ceux, avec la possibilité d’organiser des séances collectives avec des amis à distance, sur des parcours célèbres.

Il existe une multitude d’applications proposant ces entraînements virtuels, dont les plus connus sont :

Article écrit par Kévin Dumont de Health & Performance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *