La méditation

La méditation

La méditation est une pratique d’entraînement de l’esprit favorisant le bien-être mental, avec de nombreux bienfaits et une multitude de méthodes.

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation est une activité de lâcher prise, où l’on accepte les pensées qui défilent, sans pour autant se laisser captiver par elles. Il s’agit d’une pratique spirituelle, qui permet de se recentrer sur « soi-même ».

Le principe de base de la méditation est de développer son attention et sa concentration, avec des répercussions sur de nombreuses dimensions de notre vie.

L’objectif de la méditation est d’entraîner l’esprit afin de nous libérer des pensées délétères, produites par nos mécanismes mentaux, en réponse à la gestion de nos vies et de la résolution des problèmes pratiques, qui en découlent.

Les principales techniques de méditation

Il existe une multitude de méthodes, mais il n’est pas nécessaire de toutes les connaître pour avoir une bonne pratique quotidienne. Nous allons détaillez 4 types de méditation qui vous seront largement suffisantes pour démarrer.

La méditation en pleine conscience

La pleine conscience est un état pendant lequel l’attention est ancrée sur l’instant présent, de manière calme, lucide et objective.

La méditation en pleine conscience entraîne l’esprit à se libérer du flot de pensées, pour se concentrer sur le moment présent, plus longtemps et plus profondément. En prenant conscience de son corps, des autres et de l’environnement, à chaque moment de son existence.

La méditation transcendantale

Il s’agit d’une technique de relaxation profonde et de développement de la conscience. La méditation transcendantale se base sur la répétition de phrases, de formules ou de mots, nommés « mantras », afin de les ancrer et d’en retirer des bienfaits, autant physiques que psychologiques. Cette technique offre un support de concentration concret, mais nécessite une grande expérience pour sa parfaite maîtrise.

La méditation Vipassana

Cette technique est considérée comme le socle de base de toutes les formes de méditation. Elle se base principalement sur la respiration, et permet, entre autres, d’accroître sa concentration et son attention.

La méditation Zen

Elle s’appuie sur l’observation et la réflexion, pour changer la vision que nous avons de la réalité. Elle est basée sur l’expérience immédiate et la compréhension de toutes choses, par un changement radical de point de vue sur le monde et nous-mêmes.

Les bienfaits de la méditation

La méditation requière de moins en moins d’efforts de concentration avec la pratique. Les ressentis se feront dès la première séance et les bienfaits apparaîtront au bout de 2 à 3 semaines de pratique, en privilégiant toujours la régularité et la qualité, à la durée des séances. De nombreux bienfaits découlent de la pratique assidue de la méditation :

  • Amélioration des capacités de concentration et d’attention : augmentation de la durée de synchronisation des ondes cérébrales gamma, pouvant passer de quelques secondes à plusieurs minutes.
  • Réduction du stress et de l’anxiété : la méditation influx directement sur le « stress interne » par une diminution des pensées négatives, comme les mauvaises représentations mentales, la rumination, ou les scénarios catastrophes.
  • Augmentation des sentiments positifs : L’activité cérébrale, des zones du cerveau associés aux sentiments positifs, est prédominante lors d’un état méditatif (joie, curiosité, enthousiasme, fierté,…)
  • Amélioration du système immunitaire : Certaines études démontrent une hausse de 20 à 30% d’anticorps et une augmentation des cellules souches, après 3 mois de méditation.
  • Prévention des troubles cardiovasculaires : La méditation contribue à réduire la tension artérielle.
  • Réduction de la sévérité des symptômes du trouble obsessionnel compulsif : La pratique de la méditation aide à l’acceptation et la gestion de ses pensées.

Comment méditer ?

Il n’y a pas de forme stricte de méditation, cela peut se faire assis ou debout, les yeux fermés ou ouverts, statique ou en marchant, silencieusement ou en répétant un mantra, avec ou sans image. Les effets seront les mêmes à partir du moment où la pratique est assidue.

La respiration

Elle est une base de l’état méditatif, car elle permet de recentrer l’attention sur l’air qui rentre et qui sort des poumons. Un mouvement permanent, qui peut être travaillé sur sa durée et qui reste un repère, lorsque que des pensées parasites nous traversent.

Le balayage corporel

Effectuer une forme de scan du corps par un balayage mental, afin de prendre conscience d’éventuelles tensions ou douleurs, sans jugement, en simple observateur.

L’image mentale

Par la fixation d’une image précise ou par la représentation mentale d’un lieu qui vous inspire (mer, montagne, lieu d’enfance ou avec des ancrages émotionnels agréables).

Le mantra

Répétition mentale ou à haute voix d’un mot ou d’une phrase qui vous inspire, en y accordant l’état émotionnel qui en découle. Cela peut aussi se faire par la vibration des cordes vocales sur l’allongement d’une syllabe, afin d’amener son focus dans la meilleure disposition possible.

A l’aide d’un objet

Vous l’avez très probablement déjà ressenti, cet état méditatif lors de la fixation des flammes dans la cheminée. Ce type de méditation peut se faire avec une multitude d’objets qui vous sont propres (image, dessin, forme géométrique, etc).

Applications mobiles

Il n’est pas toujours facile de démarrer sans mentor, savoir sur quoi se concentrer, comment se positionner, comment gérer ses pensées parasites, etc…

Aujourd’hui de nombreuses sources gratuites peuvent vous guider pour vos débuts, le temps que vous trouviez la forme qui vous convient le mieux (lieu, moment, position, mantras ou non, musique ou non, etc…).

Voici l’exemple de quelques applications mobiles qui peuvent vous aider à démarrer :

Article écrit par Kévin Dumont de Health & Performance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *